dimanche 27 décembre 2015

Bonjour à tous,

me revoilà aujourd'hui pour la suite d'un article qui, à ma grande surprise, vous avait beaucoup intéressé : les raisons de l'arrêt de ma pilule. Vous avez été nombreuses à réagir, à me raconter vos expériences et je vous en remercie. J'ai vu que vous aussi, vous connaissez quelques déboires avec la pilule, ou encore que d'autres se posent autant de questions que moi à l'époque. C'est donc tout naturellement que vous avez souhaité que je vous donne un retour sur mon expérience. Je m'exécute aujourd'hui, six mois après l'arrêt de ma pilule.
Je dois tout de suite vous dire qu'il y a eu des avantages, comme des inconvénients.

Les + :
  • J'ai perdu du poids. En effet, dès le premier mois d'arrêt, j'ai perdu 6kg en un mois, sans faire d'efforts particuliers. Je ne perds plus trop pour le moment, mais je remarque que mon poids ne joue plus aux montagnes russes comme avant. Je prends du poids beaucoup moins facilement, et ça, c'est un vrai soulagement !
  • J'ai moins de boutons. Bon alors là, pour être honnête, j'ai eu un petit retour de bâton les deux premiers mois d'arrêt puis ça s'est tassé et maintenant, j'ai moins de boutons qu'avec ma pilule.
  • La fréquence et l'intensité de mes migraines ont diminué. Je tournais à environ 3 migraines par semaine depuis 5 ans. Depuis que j'ai arrêté, je n'ai de migraines qu'une fois dans le mois, ce qui correspond à l'arrivée de mes règles. Franchement, ça me change vraiment la vie. Du coup, petit bonus: j'ai pu diminuer ma consommation de médicaments liés aux migraines.
  • Fini la psychose « Monsieur BCC, tu m'as vu prendre ma pilule ? » ! Et ça, je crois que mon homme apprécie.
  • Je me suis retrouvée. Vous connaissez l'expression : « souvent femme varie. » ? Ben, ça, c'était moi sous pilule. Je remarque que je suis plus mesurée dans mes réactions, moins émotive, moins fragile. Bref, je gère bien mieux mes émotions. Et ça aussi, je pense que M. BCC savoure !

Les - :
  • Mes règles sont devenues un peu imprévisibles. Au départ, j'avais des tendances à avoir quelques saignements entre mes cycles, donc bonjour la parano! Maintenant, ça commence à bien se réguler. C'est moins précis que lorsque je prenais la pilule, mas je peux prévoir à 2 ou 3 jours prêts quand Dame Nature va venir me rendre visite!
  • Mes règles me font beaucoup plus souffrir. Ça, c'est une très mauvaise surprise par contre parce qu'au delà du mal de ventre habituel, j'ai surtout la poitrine très douloureuse, tellement que le frottement du T-shirt sur ma peau est déjà désagréable. 
  • La contraception est moins sure. Du coup, chaque retard de règles donne lieu à des petites inquiétudes. 

Vous l'aurez compris, le constat n'est pas tout rose mais je ne regrette absolument pas et je referais ce choix sans hésiter. Je crois que ça doit être une décision bien réfléchie, il faut savoir que vous rencontrerez des désagréments, qu'il va parfois falloir y croire et s'accrocher. En un mot, pour arrêter, il faut être bien décidée. Mais, croyez-moi, ça vaut le coup.

J'espère que cet article vous aura un peu renseigné. N'hésitez pas à réagir ou à me poser d'autres questions si besoin.

En attendant, je vous dis à très vite les amis !
Réactions :

Tagged: ,

8 commentaires :

  1. Coucou Justine,

    Je viens d'arrêter la mienne.... Disons qu'avec mes petits soucis, j'ai oublié de la renouveler. J'ai très peur de l'absence de contraception car je suis encore étudiante, mais j'ai envie de me retrouver et j'avoue que ce qui m'est arrivé ces derniers temps, m'a un peu retourné la tête. Mon ordonnance est encore valable donc je ne sais pas si je m'y tiendrai... On verra :) Merci pour cet article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello ma Julie!

      Merci pour ton commentaire!

      Peut-être que cette petite pause te fera le plus grand bien! En tout cas, je comprendrais complètement que tu reprennes, ayant moi même fait ce choix, des années durant, pour les mêmes craintes que toi! Tu dois juste trouver ce qui est le mieux pour toi!

      En tout cas, j'espère que tes ennuis de santé se règlent petit à petit!

      Pleins de bisous! :)

      Supprimer
  2. Hello Justine !

    Merci pour ce bilan après 6 mois d'arrêt, je trouve cela très intéressant de voir comment cela se passe dans le plus long terme. Je pense qu'il est important de se rendre compte qu'il y a des avantages et des inconvénients, mais qu'au final, pour toi, le "pour" l'emporte et que tu ne regrettes pas ton choix. Et tu as tout à fait raison, c'est un choix qu'il faut faire de manière réfléchie.

    En tout cas, j'espère que les désagréments s'estomperont petit à petit :)

    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou charlotte,

      Merci pour ton commentaire, je tenais vraiment à faire une petite rétrospective parce que c'est en lisant celles d'autres personnes que j'ai pris ma décision.

      A très vite ma jolie !

      Supprimer
  3. J'hésite vraiment à l'arrêter moi aussi, j'ai l'impression de découvrir toujours plus d'effets secondaires au fur et à mesure de son utilisation. Les deux plus importants pour moi sont justement le fait de ne plus se reconnaître dans ses émotions et aussi la perte de libido.

    Ma gényco m'a prescrit une nouvelle de seconde génération pour voir si elle me conviendrait mieux, mais j'ai comme un mauvais présentement que ça ne changera rien... Du coup tu utilises uniquement le préservatif? Ou es-tu passé sur un autre moyen de contraception?



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Maïté,

      J'ai moi même essayé un bon nombre de pilule avant d'arrêter, j'espère que la nouvelle te conviendra !

      Je n'utilise en effet plus que le préservatif comme contraception. c'est vraiment beaucoup moins sur qu'une pilule à mon avis. C'est pour ça que j'ai attendu d'avoir une situation stable avant d'arrêter: si je tombais enceinte maintenant accidentellement, nous garderions l'enfant.

      Si comme moi, tu décides d'arrêter la pilule, il faut malheureusement être aussi consciente du risque ! :( cela dit, si ça te pèse, je te conseille d'écouter les besoins de ton corps qui, comme le mien, ne semble pas tolérer la pilule.

      Bon courage à toi dans ce choix que j'ai moi même eu du mal à faire !

      Tiens moi au courant.

      A bientôt j'espère !

      Supprimer
  4. Ma situation est stable sentimentalement parlant mais vu qu'il me reste encore quelques mois d'études à finir avant de bosser pour de bon ça serait peut être plus sage que je subisse encore quelques mois la pilule ... En tout cas comme toi je pense que c'est essentiel de savoir s'écouter et de reconnaître les besoins de son corps. Les refouler ne mène à rien, simplement à un sentiment de frustration permanent et d'incompréhension de soit. Merci pour tes conseils en tout cas et pour ton avis sur le sujet :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux si je t'ai aidé à y voir plus clair Maïté!

      N'hesite pas à revenir me tenir au courant ou revenir poser tes questions.

      A bientôt ! :)

      Supprimer